Orchestre classique de Montreal

Le feu et la glace : Carmina Burana et la Symphonie de la tempête de verglas (première)

Soyez des nôtres pour ce grand concert-bénéfice à la Maison Symphonique qui mettra à l’honneur deux œuvres monumentales : CARMINA BURANA et la première mondiale de la première symphonie de Maxime Goulet, la SYMPHONIE DE LA TEMPÊTE DE VERGLAS, en référence au 25e anniversaire de la crise du verglas de 1998 en Amérique du Nord.

Aline Kutan, Soprano
Spencer Britten, Ténor
Hugo Laporte, Baryton
Choeur de Laval et les Petits chanteurs du Mont-Royal
Alain Trudel, chef

Festa Italiana avec Marc Hervieux

Rendu célèbre grâce à son charisme et sa voix, le ténor Marc Hervieux se joindra à l’OCM pour un voyage musical en Italie, au cours duquel il présentera des œuvres adorées du public. Marc Hervieux offrira ses interprétations toutes personnelles de classiques napolitains et siciliens tels que Volare et Funiculì, Funiculà, parmi d’autres trésors musicaux originaires de ce magnifique pays de la Méditerranée, foyer de la passion et de la beauté immortelle.

Marc Hervieux, ténor
Geneviève Leclair, cheffe

Kaléidoscope

Le mélange éclectique de styles musicaux dans ce concert crée une expérience sensorielle vibrante : la première mondiale de la compositrice anishinaabe Barbara Assiginaak, la première québécoise du concerto pour violon de Robert Rival avec le violon solo de l’OCM Marc Djokic et des chansons de Michel Legrand interprétées par Sharon Azrieli.

Sharon Azrieli, soprano
Marc Djokic, violon
Barbara Assiginaak, pipigwan
Nurhan Arman & Adam Johnson, chefs

Les Illuminations

La voix cristalline de la soprano Magali Simard-Galdès donnera vie aux Illuminations de Britten. Quant aux Illuminations du compositeur canadien Brian Cherney, elles sont inspirées d’éléments du mysticisme juif. Le programme comprendra aussi les Variations on a Theme of Frank Bridge.

Magali Simard-Galdès, soprano
Alain Trudel, chef

La Flambeau (première mondiale)

Pour la première mondiale de cet opéra de chambre pour quatre voix, le compositeur québécois d’origine haïtienne David Bontemps a su créer un monde de mélodies mystiques, dont les motifs musicaux afro-haïtiens s’allient parfaitement au texte du librettiste et dramaturge haïtien Faubert Bolivar.

Suzanne Taffot, soprano
Catherine Daniel, mezzo-soprano
Paul Williamson, ténor
Brandon Coleman, baryton-basse
Mariah Inger, metteure en scène
Alain Trudel, chef

Scroll to Top