NOTRE HISTOIRE

L’Orchestre classique de Montréal (OCM) est le nouveau nom de l’Orchestre de chambre McGill, rebaptisé en 2019. L’un des orchestres de chambre les plus anciens et les mieux établis au Canada, il a été fondé en 1939 par Alexander Brott, à la fois directeur artistique, chef d’orchestre et compositeur, et son épouse Lotte Brott, violoncelliste et directrice générale jusqu’en 1998.

Après sa création, en 1939, le Quatuor à cordes McGill se mue rapidement en orchestre, constitué des principaux professeurs du Conservatoire de musique de McGill. Il accueille ensuite des musiciens de premier plan de l’Orchestre symphonique de Montréal, au sein duquel Alexander Brott avait été premier violon, et Lotte, membre de la section des violoncelles. L’ensemble, qui se distingue par son calibre international, fait de Yaëla Hertz sa première femme violon solo, titre qu’elle conserve pendant des décennies. Aujourd’hui, c’est Marc Djokic, musicien acclamé, qui occupe le siège du premier violon.

Boris Brott se joint à l’ensemble en 1989 à titre de chef d’orchestre adjoint et, en 2000, est nommé co-chef d’orchestre. Après le décès de son père, en 2005, il devient directeur artistique de l’OCM.

L’orchestre a partagé la scène avec certains des artistes les plus influents de leur siècle, parmi lesquels Yo-Yo Ma, David Oïstrakh, Lili Kraus, le Beaux Arts Trio, Mstislav Rostropovitch, Isaac Stern, Ida Haendel, Peter Serkin, Marilyn Horne, Maureen Forrester, Victoria de los Angeles, Yehudi Menuhin, Glenn Gould, Jean-Pierre Rampal, Sondra Radvanovsky, Richard Stoltzman, Marc Hervieux, Stéphane Tétreault, Alexandre da Costa et Jan Lisiecki.

L’OCM a aussi réalisé de nombreux enregistrements pour des maisons d’envergure, telles qu’Analekta et CBC Records, en plus de se produire régulièrement à la télévision. Des années 1970 jusqu’au début des années 1990, l’ensemble part en tournée chaque année, visitant les Amériques du Nord et du Sud, l’Europe et l’Asie. Plus récemment, à l’automne 2019, l’OCM lance un CD sous l’étiquette Analekta de nouvelles compositions récompensées par les prix de musique Azrieli.

En 80 ans d’existence et avant même l’apparition des conseils des arts, l’OCM a commandé et présenté plus d’œuvres québécoises que n’importe quel autre orchestre. Il a donné vie à un impressionnant répertoire qui inclut Pierre Mercure, Claude Champagne, Jacques Hétu, Jean Vallerand, Alexander Brott, Walter Boudreau, Albert Chamberland, Jean Papineau-Couture, François Morel, Nicole Lizée, Maxime Goulet, André Prévost, Alcides Lanza et bien d’autres.

Aujourd’hui, l’orchestre est un ensemble des plus dynamiques, qui compte parmi ses membres les meilleurs musiciens professionnels de la ville et se produit toute l’année sur les scènes les plus prestigieuses de Montréal, dont celles de la Maison symphonique, la salle Bourgie, la salle Pierre-Mercure, la salle Oscar Peterson et l’oratoire Saint-Joseph.

L’OCM est, par ailleurs, l’une des institutions montréalaises les plus axées sur la collaboration. Il s’associe régulièrement à des organisations de renom, telles que le Concours Musical International de Montréal, les Jeunesses Musicales du Canada, le Concours international d’orgue du Canada, les Petits chanteurs du Mont-Royal, le Festival Classica, l’Opéra McGill, Pro Musica et l’Opéra de Montréal.

Enfin, l’OCM reconnait et remercie chaleureusement le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts de Montréal, le Conseil des arts du Canada, et le gouvernement du Canada ainsi que tous ses donateurs et ses commanditaires pour leur indéfectible soutien.

L’OCM est un organisme à but non-lucratif avec un statut d’organisme de bienfaisance
enregistré au gouvernement fédéral : 104010830RR0001