L’Orchestre classique de Montréal reconnait que nous sommes sur un territoire autochtone, lequel n’a jamais été cédé. Nous reconnaissons la nation Kanien’kehá:ka comme gardienne des terres et des eaux sur lesquelles l’OCM présente ses concerts. Nous reconnaissons et respectons les relations continues entre les Peuples Autochtones et toutes personnes de la très diverse communauté montréalaise.